Statuts du club

KARATE CLUB EPALINGES
STATUTS ET RÈGLEMENT TECHNIQUE
Modifiés lors de l’Assemblée générale du 07.03.2008

Adresses utiles :
KARATE CLUB EPALINGES
Case postale 137
1066EPALINGES
www.karateclubepalinges.ch

Comité : Situation au 17.12.2011

Président : Mr Edmond Vez
info@karateclubepalinges.ch

Caissier : Mr Davy Gey
info@karateclubepalinges.ch

Compte postal : CCP : 10-80’158-3

Resp. moniteurs : M. Patrick CHAPUIS
info@karateclubepalinges.ch

Salle d’entraînement : Dojo de la salle omnisports de la Croix-Blanche
1066 EPALINGES
Cette page ne fait pas partie intégrante des statuts, mais est informelle.
(situation au 01.01.2011)

Art. 1 – Nom
Sous le nom Karaté Club Epalinges (KCE), il est constitué un club au sens des articles 60 et
suivants du C.C.S. Le Karaté Club Epalinges est politiquement et religieusement neutre.
Il n’a pas de buts lucratifs.
Art. 2 – Siège
Le K.C.E. Epalinges a son siège à 1066 Epalinges – case postale 137.
Art. 3 – Affiliation
3.1 Le K.C.E. est affilié à la Fédération Suisse de Karaté, section S.K.-U.E.K.
Il est intégralement membre de l’AVFK, Association Vaudoise et Fribourgeoise de Karaté.
3.2 Le K.C.E. se doit d’appliquer les règlements en vigueur dans la section S.K.-U.E.K. de la
Fédération Suisse de Karaté.
Art. 4 – Buts
Le K.C.E. a pour buts l’étude, la pratique et la promotion du Karaté-Do.
Art. 5 – Activités
Les Activités sont notamment les suivantes :
a) Etudier et approfondir la pratique du Karaté-Do
b) Préparer les élèves à l’obtention des grades de la Fédération Suisse de Karaté
c) Encourager la pratique de la compétition
d) Favoriser les contacts entre ses membres et avec les autres clubs ou associations de
Karaté
Art. 6 – Membres
6.1 A la qualité de membre du K.C.E. : toute personne qui en aura fait la demande et dont
l’adhésion aura été acceptée par le Comité, conformément à l’art. 6.2 des présents
statuts.

6.2 Pour être admis en qualité de membre du K.C.E., le candidat devra faire preuve de
moralité irréprochable. Pourront notamment être refusées les personnes porteuses d’un
casier judiciaire. Le Comité peut refuser une candidature sans en justifier les motifs.
Art. 7 – Organisation
7.1 Les membres du K.C.E. se réunissent en Assemblée Générale sur convocation, comportant
l’ordre du jour. Les convocations sont envoyées par le Président.
7.2 Pour des cas exceptionnels, une Assemblée Extraordinaire peut être convoquée, par le
Président, vingt jours au moins avant la date de l’assemblée.
7.3 Lors des assemblées, chaque membre ayant atteint sa majorité civique a une voix.
7.4 Les décisions sont prises à la majorité des membres présents à l’assemblée.
Art. 8 – Comité
8.1 Le comité se compose de :
a) un Président
b) un vice-président
c) un caissier
élus par l’Assemblée Générale pour deux ans, rééligibles pour trois mandats.
d) Tous les membres de la Commission Technique
8.2 Les membres du Comité représentent le K.C.E.
8.3 Les documents et le matériel concernant le K.C.E. sont en possession du Caissier.
8.4 L’Assemblée a pouvoir de révocation du Comité ou de l’un de ses membres.
Art. 9 – Commission Technique du Club (C.T.)
9.1 Le porteur du grade le plus élevé est Président de la Commission Technique du Club.
Son grade doit être reconnu par la Fédération Suisse de Karaté.
9.2 Le Président de la C.T. est responsable de l’élaboration et de l’application du Règlement
Technique.
9.3 Toute personne enseignant le Karaté au sein du K.C.E. fait partie de la C.T.
Art. 10 – Ressources financières
10.1 Les ressources financières du K.C.E. sont notamment constituées par les cotisations des
membres, dont le montant est fixé par le Comité.

Art. 11 – Contrôle des comptes
Les contrôleurs des comptes sont élus par l’Assemblée Générale pour deux ans et sont
rééligibles.
Art. 12 – Admissions et exclusions
12.1 Les demandes d’admission et d’exclusion sont examinées par le Comité. Sa décision est
irrévocable.
12.2 Un membre du K.C.E. peut être exclu du Club si son comportement ou ses activités sont
contraires aux intérêts du K.C.E. ou à l’éthique du Karaté-Do.
L’exclusion peut également être prononcée en cas d’un retard de trois mois pour le
paiement des cotisations.
12.3 Les membres démissionnaires sont tenus de faire parvenir par écrit leur démission, pour
la fin d’un mois en cours, au Caissier, sous peine de se voir facturer le montant des
cotisations.
Art. 13 – Modifications des statuts
13.1 Les statuts ne peuvent être modifiés que par l’Assemblée Générale. Il doit en être fait
mention à l’ordre du jour.
13.2 Toutes propositions visant à modifier les statuts doivent être annoncées par écrit au
Président du Comité au moins vingt jours avant la date de l’Assemblée Générale.
Art. 14 – Dissolution
14.1 La dissolution du K.C.E. peut être votée par les trois quarts de ses membres lors d’une
Assemblée Générale ou Extraordinaire.
14.2 L’Assemblée décide de l’exécution, de la liquidation et du sort de la fortune en cas de
dissolution.
Lausanne, le 26 janvier 1994
Modifications : Epalinges le 21 janvier 1998 (Art. 7.4)
Modifications : Epalinges le 26 janvier 2001 (Art. 8.1)
Modifications : Epalinges le 07 mars 2008 (Art. 3.1 – 8.1 – 8.2 – 8.3 – 8.4 – 8.5 – 10.2 – 11 – 12.3)

REGLEMENT TECHNIQUE
Art. 1 Le K.C.E. a pour vocation :
• l’étude, la pratique et la promotion de l’art martial Karaté-Do (Art. 4 des
statuts)
• ses cours ont pour mission de préparer les élèves aux passages de grades et
aux compétitions.
Art. 2 Le règlement technique se conforme à celui de la section S.K.-U.E.K.
Art. 3 L’organe directeur pour ce qui concerne l’enseignement du Karaté-Do est la
Commission Technique (C.T.). Elle est composée d’un Président et des membres qui
peuvent être d’un nombre variable.
Art. 4 La C.T. a pour mission d’assurer la transmission de l’art martial Karaté-Do compris
dans son acceptation la plus large. Elle s’efforce de dispenser un enseignement de
qualité, respectueux de l’éthique du Karaté-Do, et visant à favoriser l’élévation
personnelle de ses élèves.
Art. 5 Un collège de Dan réunit tous les membres porteurs de la ceinture noire. Ils ont
droit à un enseignement spécifique.
Art. 6 Tous les enseignants appelés à dispenser des cours au sein du K.C.E. font partie de
la C.T. Ils sont tenus d’assister aux réunions de la C.T. et de siéger, en qualité
d’experts, lors des examens de grades.
Art. 7 Le pratiquant le plus gradé est Président de la C.T.
Ses principales fonctions sont :
• définir, en accord avec les autres professeurs, les lignes directrices de
l’enseignement du Karaté-Do au sein du K.C.E
• proposer une méthodologie d’enseignement
• organiser ponctuellement des réunions de la C.T.
• veiller à ce que les cours soient conformes aux préceptes et à l’éthique du
Karaté-Do

• coordonner la distribution des tâches dévolues aux professeurs et veiller à la
cohésion de leurs enseignements
• organiser des stages de formation et fournir le matériel pédagogique destiné
aux professeurs
• rester en contact et assurer la liaison avec les organes directeurs de la FSK,
section S.K.-U.E.K., et notamment sa Commission Technique
Epalinges, juin 1994

w w w . k a r a t e c l u b e p a l i n g e s . c h